Partager

Salles de spectacles, expositions et cinéma

Le cinéma

Dans cet ensemble culturel de la zone des Portes de Bretagne, un nouvel espace cinéma se dresse face au pôle Luciole-Anova.

La pose officielle de la première pierre s’est déroulée le 3 juin 2016, en présence notamment du Député-Maire Joaquim Pueyo, du promoteur Gilbert Guignard et des futurs exploitants (Sébastien Le Goffe et la société Cinéville). Les travaux ont duré dix mois, aménagements intérieurs compris. L’ouverture a eu lieu le 23 juin 2017.

Moderne, confortable et entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite, l’espace cinéma compte sept salles de 82 à 364 places pour une totalité de 1199 places. En contrepartie du soutien financier des collectivités, l’exploitant s’est engagé à programmer des films classés Art et Essai.

Salle Lamartine

Dans le quartier de Perseigne, la salle Lamartine, associée au département Musiques Actuelles du Conservatoire à Rayonnement Départemental, est un pôle d’information et d’accompagnement pour les musiciens locaux pour les aider dans la création et la diffusion de leur projet.

En parallèle des ateliers musiques actuelles, des cours théoriques et instrumentaux dispensés au conservatoire, la salle Lamartine a pour but d’offrir aux musiciens un lieu et un ensemble d’outils permettant de les accompagner dans une première démarche de création et de projet artistique.

Elle propose aux groupes une salle de 100 m2 équipée (amplis, instruments, son et lumière, console d’enregistrement) et insonorisée leur permettant de travailler le son, l’espace scénique, tout cela sous le regard extérieur d’un professionnel.
 
Salle Lamartine
2 rue Lamartine
Contact : Conservatoire
Tél. : 02.33.32.41.72
conservatoire@remove-this.ville-alencon.fr

Théâtre d’Alençon - Scène nationale

La Scène nationale 61 est dotée d'une configuration atypique. Labellisée par le ministère de la Culture et de la Communication, à la fois multiple et unique, elle fait rayonner son label sur trois territoires distants et distincts, au cœur d'un même département :

  • au Théâtre d'Alençon,
  • au Carré du Perche de Mortagne,
  • au Forum et à la salle Madeleine Louaintier de Flers.

Théâtre, danse, cirque, musique, etc… elle déploie chaque saison un programme composé d’une 50ne de spectacles choisis dans un souci permanent d'exigence artistique et accueille des artistes en résidence de travail ou de création.
Le Théâtre d’Alençon accueille également durant l’année, hors programmation de la Scène nationale 61, des spectacles et des locations (Carmen du Chœur d’Orphée, spectacles des écoles de danse…)

Théâtre d’Alençon
(410 places)
2 avenue de Basingstoke
Plus d'infos sur http://www.scenenationale61.com/

Auditorium

L’auditorium est situé dans une ancienne chapelle et son acoustique a été particulièrement étudiée pour la musique classique. Cet équipement est mis à la disposition du Conservatoire à Rayonnement Départemental et loué aux associations ou sociétés qui désirent y programmer des concerts.

  • Capacité d’accueil : 205 places
  • Surface de la scène : 75 m²
  • Loges : 2 loges individuelles et une loge collective pour 19 personnes
  • Éclairage : gamme de 40 projecteurs traditionnels et motorisés commandés par un pupitre
  • Sonorisation : système d’amplification et de diffusion professionnel adapté à la salle.

Auditorium
Rue Jullien
Contact : Conservatoire
02.33.32.41.72
conservatoire@remove-this.ville-alencon.fr

La Luciole - Scène de musiques actuelles

La Luciole dispose de deux salles équipées : la salle Club de 300 places (debout) et la grande salle de 700 places (assis - debout).

En plus de sa programmation riche et variée incluant notamment la promotion de la scène régionale, la Luciole apporte une aide au développement et un soutien à la création en organisant des stages et des formations, en accueillant des groupes en résidence, en proposant deux espaces répétition, un espace enregistrement et un pôle Ressources.

Enfin, au travers la mise en œuvre de “Cartes blanches” personnalisées, elle répond à des demandes collectives spécifiques émanant d’associations alençonnaises issues du même secteur d’activités qu’elle, mais ne disposants pas de structure fixe ou attitrée sur le territoire.

La Luciole
171 rue de Bretagne
Plus d'infos sur http://www.laluciole.org

Sanctuaire Louis et Zélie Martin d’Alençon

Biographie

Canonisés le 18 octobre 2015, les époux Martin occupent une place remarquable dans l’histoire de la Ville d’Alençon et de son patrimoine dentellier. Ils sont ainsi le tout premier couple de l’histoire dont les deux membres ont été proclamés saints en même temps.

Louis et Zélie Martin se sont rencontrés sur le pont Saint-Léonard à Alençon et se sont mariés moins d’un an plus tard le 12 juillet 1858 à l’Hôtel de Ville, puis le 13 juillet à l’église Notre-Dame. Les époux Martin ont géré un atelier de dentelle au Point d’Alençon : Zélie faisait le délicat travail d’assemblage de la dentelle rapportée par ses employées, tandis que Louis se consacrait à la gestion commerciale de l’entreprise.

De leur union sont nés 9 enfants, dont 5 filles ayant survécu et qui sont toutes devenues religieuses : Marie, Pauline, Léonie, Céline et Thérèse la cadette, plus connue sous le nom de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ou encore sainte Thérèse de Lisieux.

Louis et Zélie Martin ont été proclamés Bienheureux en 2008 après la reconnaissance par l’Église de la guérison miraculeuse d’un enfant italien. En mars 2015, le pape François a approuvé un second miracle, ouvrant ainsi la voie à leur canonisation. Les époux alençonnais sont ainsi le tout premier couple de l’histoire dont les deux membres ont été proclamés saints en même temps.

À noter
Le 26 janvier 2012, Alençon a officiellement adhéré à l’Association des Villes Sanctuaires en France, rejoignant ainsi 14 hauts-lieux spirituels de France comme Lourdes, le Mont-Saint-Michel, Chartres etc.
Le sanctuaire Louis et Zélie Martin d’Alençon (anciennement la maison natale de Sainte Thérèse), entièrement dédié à la famille Martin et à leur fille Thérèse, accueille chaque année les touristes et pèlerins à la recherche de spiritualité.

Ils ont habité la maison du 50 rue Saint Blaise de 1871 à 1877.
La maison, devenue le sanctuaire Louis et Zélie Martin d’Alençon (anciennement la maison natale de Sainte Thérèse), entièrement dédié à la famille Martin et à leur fille Thérèse, accueille chaque année les touristes et pèlerins à la recherche de spiritualité.
La visite accompagnée de la maison fait découvrir la vie de la Famille Martin à Alençon grâce à 5 espaces : le hall d’accueil avec la galerie historique, l’exposition d’objets personnels, l’auditorium, la maison et la Chapelle. Un film à partir des correspondances familiales nous présente la vie de la famille à Alençon là où elle vécut de 1871 à 1877.

Sanctuaire Louis et Zélie Martin d’Alençon
Face à la préfecture de l’Orne
50 rue Saint-Blaise
61000 Alençon
http://louiszeliemartin-alencon.fr/