Partager

« Ma Commune, ma Santé »

Actualités

Toutes les actualités

Agendas

Tout l'agenda

SeniorFamilleÉtudiantNouvel arrivantSolidaritésCollectivité

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Ville d’Alençon a conclu une convention de partenariat avec l’association ACTIOM pour la mise en place du dispositif « Ma Commune, Ma Santé ». Ce dernier sera fonctionnel dès le 11 juillet 2019 et des permanences se tiendront un jeudi sur deux, toute la journée, au CCAS d’Alençon.

Le constat : une précarité répandue en matière de santé

Aujourd’hui, environ 5% de la population renonce à souscrire à une complémentaire santé pour des raisons financières. Même lorsque des solutions existent, beaucoup de bénéficiaires potentiels ne réclament pas, par  manque d’informations, les aides auxquelles ils ont droit : on compte environ 20 % de non-recours à la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) et 50 % en ce qui concerne l’Aide Complémentaire à la Santé (ACS). Certaines prises en charge étant très coûteuses, l’absence de couverture maladie complémentaire place les usagers dans une situation de précarité qui les rend vulnérables en termes de santé.

Soucieuse de garantir l’accès aux soins au plus grand nombre, la Ville d’Alençon a décidé de s’attaquer au problème en se tournant vers l’association ACTIOM. Cette dernière propose, depuis plusieurs années, le dispositif « Ma commune, ma santé » qui cherche à offrir une solution transparente, adaptée et moins coûteuse aux administrés des communes françaises.

Fonctionnant sur le principe du contrat collectif négocié, elle représente et défend les intérêts de ses adhérents face aux organismes de remboursement afin d’obtenir les meilleurs tarifs, tout en s’adaptant aux besoins et aux budgets de chacun. Des centaines de communes de France y ont recours. Avec « Ma Commune, ma Santé », ACTIOM propose 5 contrats de groupe au choix offrant jusqu’à 12 niveaux de garantie, pour répondre au mieux aux attentes des usagers.

Adopter un dispositif transparent et gratuit pour toucher tous les publics

Le système d’ACTIOM est gratuit, tant pour les usagers, qui bénéficient ainsi d’un suivi personnalisé sans dépenser un centime, que pour la collectivité, puisque la mise en place de ce service n’implique aucun engagement financier de la part de cette dernière. Lundi 1er juillet 2019 L’ensemble de la procédure est également simplifiée : aucun questionnaire, ni examen médical et un interlocuteur unique, présent au CCAS sous forme de permanences. La prise de rendez-vous et la demande d’informations se font aussi auprès du CCAS. Tout est ainsi centralisé afin de rendre le processus plus lisible pour le grand public.

Les séniors, les demandeurs d’emploi, les personnes en contrat précaire, les jeunes ou encore les étudiants sont autant de publics fragilisés en termes de santé que le CCAS espère toucher. Mais il s’agit aussi d’une opportunité pour permettre à certains ménages d’optimiser leurs dépenses en matière de santé en négociant des contrats plus adaptés et, ainsi, d’améliorer leur pouvoir d’achat.

En pratique

Dès le 11 juillet 2019, le correspondant local d’ACTIOM tiendra des permanences un jeudi sur deux toute la journée au CCAS d’Alençon, situé 18 rue de Bretagne.

Pour prendre rendez-vous : adressez-vous à l’accueil du Centre Communal d'Action Sociale ou par téléphone 02 33 32 41 11

Les personnes sans complémentaire santé qui auraient des besoins de soins urgents pourront être mises en relation avec le CCAS en dehors des permanences.

Ne ratez plus aucune info :

suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous

en ligne

Mairie d’Alençon

Hôtel de Ville d'Alençon

Place du maréchal Foch

CS 50362

61014 Alençon cedex

Obtenez un renseignement par téléphone :

02 33 32 40 00

Horaires d’ouvertures au public

8h30 - 12h00 et 13h30-17h30

Journée en continu le jeudi uniquement pour le service État civil

Alençon 2017 © Tous droits réservés